Ahhh Netflix, une croissance solide, des performances en bourse exemplaires, des millions de nouveaux abonnés dans le monde chaque mois, des milliards investis dans la production de contenu et …. une excuse en carton !

Un des sujets les plus récurrents dans les attentes des Clients Netflix est la disponibilité des nouvelles saisons de leurs séries préférées. Et là chez Netflix, on a trouvé la réponse imparable qui est copiée-collée depuis plusieurs années :

L'argument de Netflix - Source Twitter

Ahhh donc Netflix ne peut pas proposer les saisons récentes à cause des « droits de diffusion ». Et dans la plupart des cas Netflix arrête ses explications ici, le client étant donc face à cette question de « droits de diffusion ». Pour rester simple, les droits de diffusion se sont les accords/contrats qui sont négociés entre les producteurs des séries et les diffuseurs comme Netflix ou n’importe quelle autre plateforme (Amazon, Canal, …) ou chaines télé (TF1, France TV, …). Donc en fait, quand Netflix répond à ses Clients que c’est une question de droits, Netflix veut dire qu’ils n’ont pas réussi à, ou voulu, signer le contrat permettant de diffuser telle ou telle série/saison. Ce sont des accords commerciaux et donc la concurrence dans les négociations fait que d’autres diffuseurs se sont positionnés plus tôt et/ou ont payé plus par exemple.  

Alors si l’argument de Netflix est bon, que c’est bien une question de droits de diffusion, pourquoi en introduction dire que c’est une excuse en carton ? Explication en image :

Source Facebook

 

Source Facebook

Et oui, en fait quand Netflix écrit « droits de diffusion », le client lit « loi » et s’en prend donc aux lois françaises qui ne permettraient pas à Netflix de diffuser les séries librement. Mais, nous l’avons vu avant, ça n’a rien à voir avec la loi. Les clients Netflix confondent le sujet de la « chronologie des médias » qui est une organisation de la diffusion des films en fonction du type de diffuseur et les « droits de diffusion » qui ne sont que le reflet des accords entre les différentes sociétés du marché. On parle de droits de diffusion en référence aux droits d’auteur qui protègent les œuvres et qui sont concédés dans les contrats. Il ne faut donc pas confondre « la loi » et « les droits de diffusion » dans ce sujet de diffusion de séries. Le législateur français a bon dos et Netflix le sait, laissant ses clients penser que les méchantes lois françaises ne permettent pas de diffuser les saisons récentes de The Big Bang Theory. Un silence coupable de Netflix qui se garde bien de réagir à ses commentaires. Une confusion droit/loi qui arrange bien la communication de la société.

Il arrive cependant à Netflix de préciser son propos mais trop peu souvent au regard du déchainement des commentaires visant les lois françaises qui n’y sont sur ce coup là pour rien.

Source Facebook

 

Tag(s) : #Droit d'auteur, #Net, #Télé

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :