Vous avez déjà  eu le sentiment que pendant les coupures pubs, le son de votre télé augmentait mystérieusement ? 


Cette pratique a été de nombreuse fois dénoncée par le CSA, et ce sur le fondement de l’article 14 du décret
n° 92-280 du 27 mars 1992 qui dispose que "le volume sonore des séquences publicitaires ainsi que des écrans qui les précèdent et qui les suivent ne doit pas excéder le volume sonore moyen du reste du programme".

En 2003, 50% des écrans pubs dépassaient ce volume moyen. En 2006 le CSA a rappelé TF1, M6 et France 3 au bon souvenir de ce décret.

Si le CSA est essentiellement un organe de dialogue, il convient de ne pas oublier qu’il peut aussi condamner les diffuseurs au paiement d’une amende et/ou à la diffusion d’un communiqué. Annonceurs, diffuseurs, il ne faut pas non plus oublier que les premiers à se plaindre de cette intrusion sonore sont les téléspectateurs.

Tag(s) : #Télé

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :