Vous ne vouliez pas l’entendre (je suis sure que vous vous reconnaitrez fidèles lectrices), je vais donc l’écrire.

Une illustration parfaite des problématiques de contrefaçon, de la cohabitation des marques, de parasitisme commercial et autre concurrence déloyale: le conflit qui oppose les deux marques de bières ‘Budweiser’.


On peut comprendre que personne ne soit dérangé par le fait que Mont-Blanc soit une marque de stylos mais aussi une crème dessert, évidement rien à voir, les sociétés sont indépendantes et lorsqu’on pense à l’un, on ne fait aucune assimilation à l’autre.

 
La problématique est autre lorsqu’il s’agit de deux compagnies différentes qui ont décidé d’appeler leur bière de la même façon et de la commercialiser sur les mêmes territoires. D’un coté l’American Bud et de l’autre la tchèque Budweiser Budvar. Résultat, un des plus ancien conflit commercial de l’histoire qui a débuté en 1880 et qui n’est toujours pas réellement résolu après une quarantaine de procès. Dans les années 30 les deux compagnies avaient convenu que la tchèque se réservait l’utilisation du nom sur le territoire Européen et l’américaine se réservait le reste du monde. En 2007 les brasseries auraient trouvé un nouvel accord de distribution qui mettra peut être fin à ce vieux conflit.

Tag(s) : #Droit des Marques

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :