Tour-eiffel_expedia.jpg

 

Il y a quelques mois je me demandais si la campagne de 1664 qui utilisait une photo de nuit de la Tour Eiffel n’était pas un peu border line au regard du droit d’auteur. Je vous invite à reprendre ce post pour les détails et les échanges avec l’agence Fred&Farid responsable de la campagne. Cet été, les couloirs du métro et autres quais de RER m’ont à nouveau inspirés.

 

Ci-dessus la photo d’une affiche de la dernière campagne ‘Expedia’. Un palmier, la Tour Eiffel, un slogan et un gros coup de tampon qui vous invite à réserver. Une campagne simple et efficace. La présence de la Tour est l’élément qui nous intéresse ici. Monument ultra connu, la société Expedia peut elle librement utiliser son image ? Qu’en pensez-vous ? Peut-on faire une différence avec le visuel de 1664 ?

 

 ...

 

La lecture de ‘Tour Eiffel et droit d’auteur, un cas d’école’ nous aide à y voir plus clair. En effet, la Tour est reconnue comme une œuvre architecturale et à ce titre est protégée par le droit d’auteur. Petit rappel théorique sur le droit d’auteur :

- il protège toutes les ‘œuvres de l’esprit’, quels qu’en soient le genre, la forme d’expression, le mérite ou la destination

- la durée légale de protection (pour rester simple) est de : Vie de l’artiste + 70 ans

Dans notre cas, Gustave Eiffel est mort en 1923, le droit d’auteur qui protégeait la Tour est donc tombé en 1993 (1923 + 70) et la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel (SETE) rappelle que les Photos et autres représentation de la tour sont libres de droits.

 

Expedia fait donc un bon choix dans sa campagne en utilisant une photo de la Tour Eiffel, mannequin d’acier ultra connue qui pose gratuitement.  

 

Le cas de la campagne 1664 était plus ambigu car la tour apparaissait de nuit et la nuit…la tour est éclairée, et bien évidement, l’éclairage a été reconnu comme une œuvre, donc bénéficie de la protection du droit d’auteur. 1664 avait recoloré la tour pour ses affiches mais le doute était permis pour un œil non-averti. Ce visuel n’a d’ailleurs pas été repris dans la deuxième vague d’affichage l’été dernier.

 

En résumé,    Photo de jour : OK

                   Photo de nuit : Obtenir l’autorisation de la SETE

 

Tag(s) : #Droit d'auteur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :