Thémis

Thémis

Dans la série Illustrer le droit...

Nous avons parlé de notre Marianne qui est présente dans nos tribunaux français. Une autre femme est fréquemment utilisée depuis le moyen-âge pour illustrer la justice, il s’agit de Thémis. Thémis nous vient de la mythologie grecque. Personnification allégorique de la justice, elle incarnait chez les grecs l’ordre divin, la loi et la coutume. Femme aux yeux bandés, elle porte une balance et est armée d’un glaive.

Nous avons parlé dans un post précédent de la balance.

Le glaive lui, qui est présent dans de nombreuses illustrations juridiques de ces derniers siècles, symbolise la justice dans son côté puissant, exécutoire, dans la sanction. Car oui, après avoir recherché l’équilibre et la mesure, il faut sanctionner, exécuter. Le glaive c’est le pouvoir de sanction de l’état.

Un peu dépassé et renvoyant à une violence physique, le glaive est aujourd’hui fréquemment remplacé dans sa symbolique par des photos de barreaux, pour des sanctions relatives à une peine de prison, et par des liasses de billets pour les sanctions financières.

Tag(s) : #Mes sources

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :