Le site Note2be dont je vous parlais le 23 février dernier a vu coup sur coup réagir le TGI de Paris puis la CNIL. 


Le 3 mars 2008, le juge des référés a rendu une ordonnance qui suspend l’utilisation des données nominatives sur le site, ordonnance qui met un coup au site qui ne peut plus identifier les professeurs notés. L’intérêt de Note2be disparait de ce fait.

La CNIL n’a pas sanctionné le site, le TGI étant déjà passé par là, mais c’est prononcé le 8 mars sur son fonctionnement et a qualifié celui-ci « d’illégitime au regard de la protection des données personnelles » et comme portant atteinte à la vie privé des professeurs, notamment eu égard aux lieux d’affectations dévoilés sur le site, lieu qu’ils ont pu souhaiter confidentiel pour protéger leur famille ou intégrité physique.

A suivre la réaction du site qui envisageait peut être de s’installer à l’étranger où de telles pratiques sont parfois tolérées.

Tag(s) : #Données Personnelles

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :